L'abbaye de Longpont

© Duval

Distance Ligne Rouge 15 km

Situé dans une large vallée bordant la forêt de Retz, le village de Longpont conserve les ruines d'une abbatiale gothique qui avait la taille des grandes cathédrales.  

A l'approche de l'ennemi le 2 septembre 1914, la population choisit de ne pas évacuer et subit pendant quelques jours le joug arrogant des troupes impériales de passage, avec vols et saccages. Après leur retrait, le front établi mi-septembre au nord de l'Aisne amène à Longpont et pendant plus de trois ans, le passage des unités alliées les plus variées : régiments territoriaux, Britanniques en opération, cavalerie, camp d'instruction américain, conseil de guerre installé à l'école, camp d'aviation à Beaurepaire, artillerie, camions de munitions...

Aussi la surprise est-elle grande, fin mai 1918, lorsqu'une nouvelle ruée allemande est annoncée. D'abord réfugiée dans la carrière de la Grille, la population presque entière doit partir en exode vers Paris et La Roche-sur-Yon, tandis que le logis abbatial de la famille de Montesquiou est incendié et les cloches de l'église descendues et fondues. Le village, gravement endommagé, n'est libéré que le 12 juillet par les Zouaves et voit se concentrer alors les troupes de Mangin (Xe armée) qui s'occupent de nettoyer les fermes occupées et bloquer les offensives allemandes qui veulent pénétrer en forêt. La lisière, avec la Savière à ses pieds, est la ligne qui ne diot pas être franchie ! 

Le 18 juillet à l'aube, Longpont est l'un des points de départ de la grande contre-offensive alliée. Artillerie lourde, chars, aviation de bombardement, participation anglo-américaine, l'élan est irrésistible à tel point que Clemenceau et le président Poincaré se rendent spécialement à Longpont et Montgobert pour être témoins de la victoire annoncée ! Fermes dévastées, maisons effondrées ou incendiées, arbres déracinés, sol bouleversé, Longpont n'est plus que ruines, à l'exception de l'ancienne abbatiale qui dresse encore sa façade meurtrie...

A la fin de l'été 1918, le village est presque entièrement ruiné par les bombardements. Selon les récits locaux, l'Abbaye a été incendiée par les allemands et l'église abbatiale a vu s'effondrer une large partie de la nef et du bras sud du transept.

Il faudra l'aide publique, le parrainage généreux de Neuilly-sur-Seine et surtout le courage de toutes les familles revenues pour que la vie reprenne ses droits à Longpont. Mais 14 enfants du village, inscrits sur le monument aux morts, ne reviendront jamais...

Renseignements
pratiques

Ouverture : 
Samedi, dimanche et fêtes, du 15 mars au 31 octobre
de 11h00 à 12h00, et de 14h30 à 18h30
Visite guidée de 40 minutes

Tarifs :
Individuels : 7 € /pers., tarif réduit enfants - de 15 ans

Groupes sur réservation toute l'année : 
Contactez Julie Tatin

 

Office de tourisme Retz-en-Valois
6 place Aristide Briand
02600 Villers-Cotterêts

03 23 96 55 10

www.tourisme-villers-cotterets.fr

Situer

L'abbaye de Longpont 49.273306 3.220448000000033
Agrandir la carte
L'abbaye de Longpont 49.273306 3.220448000000033
X
  • Page top